• Image 01

    La morue ou cabillaud

    Poisson vivant dans les eaux froides
    de l'hémisphère nord

  • Image 02

    Evènements MPTN

    MPTN s'investi dans des évènements
    d'information et de présentation
    des métiers de la mer

  • Image 03

    Terre-Neuvas

    Un métier exercé depuis plusieurs siècles

  • Image 04

    Zone de pêche

    Retrouvez tous les lieux de pêche

  • Image 05

    Les navires

    D'abord pratiqué depuis des voiliers
    la pêche c'est orientée vers des bateaux à moteurs

  • Accueil
  • La grande pêche
  • Vie à bord
  • Premier voyage

Premier voyage

Pour Ernest Laffiche, c'est le premier départ pour Terre Neuve, nous sommes en 1955, il est mousse.

Né d’une famille agricole modeste, j’ai fait toutes mes études jusqu’au certificat à l’école libre (catholique) du village. Un oncle, ancien terre-neuvas qui a fini sa carrière sur le René Guillon (dernier voilier terre-neuvas de Saint-Malo) me dit d’aller voir le syndic de Saint-Suliac. Après de nombreuses démarches, c’est donc le  5 mars  1955  que  j’embarquais  pour  la  première  fois.

C'était aussi la première fois que je mettais les pieds sur un bateau.  Le "Groënland" sur lequel j'embarquais étant un chalutier d’avant guerre, propulsé par un moteur de 700 chevaux (la moyenne des puissances était de 1000 chevaux), était complètement dépassé techniquement. J’allais m’en apercevoir rapidement.

Ce navire possédait deux grands postes d’équipage à l’avant avec une vingtaine de couchettes chacun, chauffés avec un poêle à charbon au centre. En qualité de mousse inutile de préciser que nous avions la couchette qui restait et donc pas toujours la mieux placée.

Pour le mousse, durant la traversée, le travail consistait à aller chercher la gamelle à la cuisine, alimenter le poêle à charbon (la cuisine et la réserve de charbon se trouvaient à l’arrière ce qui rendait difficile le ravitaillement lorsqu’il fallait traverser le pont par gros temps), nettoyer le poste et remplir les aiguilles à ramender. Les ramendeurs montaient les chaluts dans les cales ; avec les fortes odeurs de cales les conditions étaient réunies pour le mal de mer. C’est dans ces conditions que je passais mon temps : tantôt au travail, tantôt à prendre l’air et même quelques fois allongé sur le panneau de la cale avant. Dans cette position, il nous arrivait d’avoir la visite du second qui se manifestait par un coup de pied au derrière.

Comme je le mentionnais plus haut, notre navire était dépassé techniquement et c’est au bout de 18 jours de traversée que notre chalut fut mis à l’eau pour la première fois au Chenal du Flétan (banc situé dans le sud de Saint-Pierre à environ 150 milles. Ce fut aussi le premier contact avec le métier grandeur nature.

Une fois les bordées organisées le travail du mousse se précisait : la gamelle à aller chercher et son lavage, le nettoyage du poste, le poêle à charbon à alimenter et le lavage des morues dans les bailles. Si la promiscuité dans les postes n’était pas toujours évidente, il fallait y ajouter l’odeur des poissons grillés sur le poêle ce qui enfumait tout le monde et était sujet à des conversations orageuses. Les spécialistes pont (ramendeurs, saleurs, trancheurs) avaient un poste réservé pour eux sur l’arrière du navire (poste plus confortable et bénéficiant du chauffage central) et qu’elle ne fut pas ma surprise d’être nommé comme mousse au service de ces spécialistes ce qui du coup me rendait la vie plus facile et plus confortable. ...

Vous retrouverez ce récit, au complet, dans notre Journal de Bord du mois de Décembre 2005.

Actualités

  • Evenement mondial à Saint-Malo: la sortie du tome 3 de la BD « Entre Terre et Mer » De Pascal Bresson

    Le tout Paris, la crème des Grands Prix littéraires, les aficionados de la Morue, la vraie, celle hâlée à bord sur les Bancs de...

    Lire la suite...

  • Une île très convoîtée

    Située face à l'estuaire du Saint-Laurent, Terre-Neuve est une grande île [plus de 100 000 km2, soit 1/5 de la superficie de la France]. Vers...

    Lire la suite...

  • Mémoire Maître Prat PNL 24 juillet 2014

    Mémoire pour l'obtention du titre de Maître-Praticien en Programmation Neuro-Linguistique certifié INLPTA Institut Psynapse - 14, rue de...

    Lire la suite...

  • Anniversaire du président d'honneur

    Notre président d'honneur nous à convié pour ses 28 ans (c'est l'âge qu'il nous à donné mais on est pas naïf on sait qu'il en a 30) autour d'un...

    Lire la suite...

  • Débanquage

    Samedi 10-12-2016 Nous avons été quelques uns à nous réunir pour perpétrer la tradition du débanquage au Cairn de Saint-Malo Après avoir...

    Lire la suite...

  • MPTN a la St-Pierre 2017

    Quelques membres de l'association se sont rendu à Fécamp pour la St-Pierre le WE du 11 et 12 février 2017  

    Lire la suite...

  • Projet mémoire de brume 2

    Madame, Monsieur,   L'association Mémoire et patrimoine des terre-neuvas s'est donné pour objectif de préserver et perpétuer la mémoire des marins...

    Lire la suite...

  • Assemblée Générale du 01-04-2017

    Nous avons tenu notre Assemblée Générale à Saint-Père-Marc-En-poulet. Nous remercions les membres et les sympathisants qui ont répondus...

    Lire la suite...

  • Les 75 printemps du "Grand Georges"

    Les 75 ans de notre ami Jean-Batiste Georgelin "dit Grand Georges sur les bancs)" . Ancien Terre-Neuvas, en 1956 il passa par dessus bord et...

    Lire la suite...

Le musée

Découvrez l’histoire des voiliers des Terre-Neuvas
en visitant notre musée de Saint-Malo
 

Adresse : 67 Avenue de Moka 35400 Saint Malo

Ouvert au public le mercredi et samedi après midi de 14H00 à 17H00.

Tarifs : Adultes : 5€
Jeunes : 1€ ( 6 à 18 ans)
Groupe : 4€ par personne ( minimum 10 personnes )

Lire la suite

Suivez notre page dédiée à l'univers fantastique et magique des Terre-Neuvas
MÉMOIRE ET PATRIMOINE DES TERRE-NEUVAS - Site réalisé par 1FOPRESTA